Neurologie

Le traitement avec chambre hyperbare produit une augmentation du débit sanguin cérébral, il est anti-inflammatoire à partir de la vasocontriction et la diminution de l’oedème. Il stimule aussi les mécanismes de réparation de tissus lésés, aide a la régulation de processus inflammatoires, il a aussi des effets directs sur quelques neuromédiateurs et augmente la consommation d’oxygène du système nerveux central. Tous ces effets bénéfiques de l’oxygène présentent plusieurs améliorations cliniques sur le patient atteints des pathologies neurologiques et une forte capacité de réhabilitation.

Dans le cas du Prakinson, l’oxygène hyperbare a un effet anti-inflammatoire, produit une rédistribution du débit sanguin au niveau du système nerveux central, stimule la réparation des tissus nerveux et a des effets sur les neuromédiateurs. Cette combinaison d’effets est visible dans l’évolution des patient traités comme par exemples la diminution de la rigidité, ce qui améliore la qualité de vie.

AVc
Maladie de Parkinson
Sclerose multiple
Maladie d’Alzheimer
Traumatisme médullaire

IMG_3558 OK