Effets physiologiques

Effets physiologiques

L’Hyperoxie produit une notable augmentation de la quantité d’oxygène dissout dans le plasma sanguin favorisant le métabolisme cellulaire et permettant l’arrivé d’02 au cerveau, cartilages, os et tissus qui, dû à des troubles circulatoires variés, ne le recoivent correctement. Cette hyperoxie produit une longue chaîe d’effets physiologiques dans l’organisme.

Vasoconstriction

L’augmentation d’02 disponible dans les petites artères et capillaires favorise la vasocontriction, qui a lieu dans les tissus sains et sans détérioration de l’oxygénation, poussant une rédistribution du flux vers les zones hypoperfusées.

Angiogenèse et Neovascularisation


L’hyperoxie stimule et favorise la formation de petits vaisseaux améliorant la perfusion.

Stimule la synthèse du collagène

L’hyperoxie induit l’hydroxylation et l’entrecroisement des fibroblastes favorisant la synthèse du collagène qui est fondamentale dans le processus de cicatrisation de plaies et réparation de tissus.

Immunité cellulaire

Un type de globule blanc, les polynucléaires neutrophiles, utilisent les radicaux libres pour leur action antibactérienne.
L’O2 améliore ce mécanisme et stimule l’immunité cellulaire.

Regulation du stress oxydatif et de la réponse inflammatoire

L’hyperoxie agit sur les médiateurs de la réponse inflammatoire et réduit le stress oxydatif en produisant des effets anti-inflammatoires avec réduction des dégâts cellulaires.

Stimulation de cellules souches

L’hyperoxie stimule la différenciation et la migration des cellules souches (Stem Cells) aidant à la réparation tissulaire et la formation de nouveaux vaisseaux sanguins.

Réponse immuntaire cellulaire face à des infections

Dans des conditions défavorables comme l’hypoxie, le risque d’infection augmente. Certaines cellules du système immunitaire agissent quand elles sont en présence d’un agent pathogène effectuant son action bactéricide à travers la production d’ERO, des radicaux libres et enzymes peroxidases.

Ostéogenèse

L’hyperoxie stimule la différenciation des cellules osseuses en favorisant l’ostéogenèse et la réparation osseuse.

Neuroprotection

Outre qu’améliorer la perfusion, grâce à la formation des nouveaux vaissaux et à l’oxygénation cérébrale, l’hyperoxie augmente la neuroplasticité et stimule la réparation axonal et périphérique.

Augmentation du succès dans des implants et greffes

L’hyperoxie augmente le taux d’acceptation d’implants et greffes utilisés dans des brûlés et chirurgie réparatrice.